#DansMaLiseuse

Dans ma liseuse : La série Charley Davidson

Il faut le savoir, je suis une grande consommatrice de livre, et encore plus depuis que j’ai eu ma première liseuse. Ce que je consomme le plus, après les thrillers de Maxime Chattam, c’est la Fantasy. Tout ce qui est un peu magique, créature mythique, sorcières, vampires, loup-garous, fées… me fascine depuis longtemps et grâce aux éditeurs spécialistes (Merci la maison Bragelonne), on trouve toute cette littérature à moindre coût en ebook.
Je ferais petit à petit une review des séries que j’ai lues et qui m’ont le plus passionnées (ceux et celles qui connaissent ma bibliothèque numérique savent que ça risque de faire un paquet d’articles) mais pour commencer, je vais rester sur la dernière en date : Charley Davidson, par Darynda Jones.
Les titres de cette série m’ont toujours attiré l’oeil sans que j’ose encore me lancer et puis, après avoir fait le tour de pas mal de choses, j’ai fini par ouvrir les epub!


C’est une série en 5 tomes qui raconte l’histoire de Charlotte Davidson, 27 ans, Détective privée et Faucheuse. La Faucheuse, celle qui aide les morts bloqués sur terre à passer de l’autre coté. Qui se retrouve embringuée dans toutes sortes d’histoires étranges mêlant les morts et les vivants.
Bon alors déjà, il faut faire abstraction de toute conviction religieuse personnelle, je n’en dirais pas plus mais ne croyant ni à l’enfer ni au paradis, en faire des sujets de romans ne me pose aucun problème.
Après, il faut accepter que, malgré l’aspect détective privée collaborant avec la police, l’aspect enquête et « polar » n’est pas le point essentiel de la série et qu’on passe plus de temps dans la tête de l’héroïne que sur le terrain à chercher les disparus et chasser les méchants.
Charley est étrange, un peu schizophrène à mon avis, légèrement névrosée voire peut-être un peu nympho, mais attachante. Sa copine Cookie m’évoque la Sookie Stackhouse de « La communauté du Sud » (celle de la version livre est beaucoup plus simplette que celle de la série) mais en un peu plus mature.
On retrouve un peu tous les personnages traditionnels : le héros-ténébreux-super-beau-trop-intrigant, le collègue obsédé, l’oncle bougon, la belle-mère-qui-te-déteste… Auxquels on ajoute l’assistant détective fantôme de 13 ans, le fantôme psychotique qui écrit des noms partout sur les murs (laissez le chanteur de Kyo sortir de là!), et le fantôme flippant qui dit rien, ne regarde personne et trône dans un coin du salon.

Chaque tome recouvre une nouvelle intrigue sous la forme d’une enquête de la détective Charley, et chaque enquête la fera avancer dans la découverte de ce qu’elle est vraiment et de qui sont ses ennemis.

Encore une fois, par peur de spoiler l’histoire je ne vais pas aller trop loin dans la description. L’écriture est agréable, on sens que l’auteure sait où elle veut faire aller ses personnage et son intrigue. On peut assez bien s’identifier à l’héroïne, même si elle est un peu étrange et supernaturelle, elle reste une fille relativement normale, accro au café et qui donne un nom à tout, en premier lieu à ses seins et ses ovaires.

Pour résumer c’est une lecture assez sympathique, on avance vite dans l’histoire. Ça ne sera pas un de mes incontournables mais ça reste un moment agréable et une histoire romantique-fantasy urbaine et actuelle plutôt fraîche.

Publicités

Laissez un petit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s