Lettres écarlates par Anne Bishop

J’ai une vraie affection pour la collection l’ombre de Bragelonne. J’ai dévoré les séries Anita Blake, la confrérie de la Dague noire, Mercy Thompson, Georgina Kincaid et quelques autres. Et ma dernière découverte de la collection ne noirci pas le tableau! Enfin pas dans le mauvais sens du terme!

Il faut le préciser tout de suite, ce n’est pas de la littérature que se la pète, c’est de la bit-lit, légère, frivole et un peu dark. Toute la collection (comme beaucoup de parutions Bragelonne) traite de créatures surnaturelles, imaginaires voire mythologiques.

Lettres écarlates ne fait pas exception à la règle. On y trouve des prophétesses, des métamorphes, des vampires, des élémentaires… Bref tout le petit monde habituel de la fantasy mais un peu retravaillé. Sur ce monde imaginaire quand même assez proche de notre univers réel, ils sont les Autres (avec un grand A) et ils dominent le monde en maîtrisant les matières premières. Quand ils vivent proche des villes humaines, ils se protègent en restant regroupés dans des Enclos, zone de non-droit interdites aux humains. C’est dans l’un d’eux que se déroule la majeure partie de l’histoire. Simon Wolfgard, chef de l’enclos de Lakeside, découvre un soir une Meg Corbyn apeurée et transie de froid à la porte de sa librairie. Depuis ce jour, tout son monde va changer. Et quand un groupe d’hommes va tenter de s’en prendre à elle, c’est la vie de tous les habitants de la ville qui va rester en suspend pendant la colère des élémentaires.

9782352947370FS

J’ai toujours peur d’en dire trop quand je parle d’un livre, je cherche à attiser votre envie de le découvrir, pas à vous spoiler toute l’histoire… Malgré tout, lettres écarlates a été partagé de nombreuses fois donc l’histoire vous est peut-être déjà connue.

Concernant le style, je découvre Anne Bishop avec cet ouvrage et j’aime beaucoup son écriture. C’est fluide, construit, pas trop axé littérature jeunesse ou « pour adulte » comme le sont en ce moment beaucoup de livres de bit-lit. On a un juste milieu entre tout ça et c’est agréable à lire. La fin du tome appelle une suite sans pour autant générer trop d’insatisfaction, on s’arrête sur une étape importante de la vie des personnage mais on sens qu’il vont avoir le temps de se reconstruire et de vivre tranquillement quelques temps avant qu’on ne revienne s’immiscer dans leurs histoires. Les personnages sont attachants, Meg est naïve à souhait et Sam très chou. On a parfois envie de secouer Simon pour qu’il comprenne ce qui se passe dans sa tête mais comme il n’est pas humain et pourrait nous arracher un bras, on s’abstient. Les vampires sont juste assez flippant mais pas trop clichés. L’environnement est technologique mais pas trop. Bref on est juste à la bonne croisée pour faire une atmosphère idéale à ce genre de fantasy urbaine avec des personnage très travaillés, dont on découvre les aspects au bon rythme pour avoir le temps de s’attacher à eux.

Au final, une lecture très agréable, j’espère que le tome 2 sera de la même qualité. Il est sorti en Mars aux Etats-Unis mais Bragelonne n’annonce encore rien au sujet d’une date de sortie en France… Il ne reste plus qu’à attendre!

Et vous, vous l’avez lu?
N’hésitez pas à me proposer d’autres lectures, ma PAL a tendance à fondre en ce moment!

Publicités

2 commentaires sur “Lettres écarlates par Anne Bishop

Laissez un petit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s