#PetitesHumeurs

Ce jour où on s’est fait cambrioler…

Petit changement de ton aujourd’hui sur le blog. En cette période où toutes les filles parlent harcèlement, agression… je vais aborder un sujet au moins aussi traumatisant mais probablement moins polémique : le cambriolage.

Mardi, je suis arrivée chez moi en rentrant du travail et j’ai trouvé la vitre de mon salon complètement brisée, la fenêtre grande ouverte, des traces de pas partout et plein de petits objets électroniques manquant dans les placards. Outre le fait d’avoir perdu pas mal de cadeaux faits à mon mari, je suis encore sous le choc de l’intrusion. Ces gens sont entrés chez moi, en mon absence, pour, au final, me faire du mal. Pour tout vous dire, écrire ces mots aujourd’hui me sert le ventre… Mais je pense qu’à terme je me sentirais mieux de les avoir écrit. Je ne suis pas du genre à aller en parler à un psy, j’ai du mal à me confier en face à face à des étrangers. Ici je vous parle, mais je ne vous vois pas, je vous promeut donc thérapeutes.

L’acharnement nécessaire pour briser un double vitrage sécurit me fait frémir. Ok vous me direz, j’habite au rez-de-chaussée c’est plus facile d’accès. Oui les volets n’étaient pas fermés. En même temps, ça s’est passé dans un intervalle de 6h. Je ne sais pas vous mais jusqu’ici, je ne fermais pas tous les volets de chez moi pour une absence de quelques heures. Je peux maintenant promettre que ce sera le cas! Je suis prête à vivre dans une grotte pendant quelques mois si ça peut m’aider à retrouver un sentiment de sécurité.

IMG_20140708_200758

La prise en charge par la police a été laborieuse également! Appel au 17 à 19h30, la patrouille se pointe finalement à 23h. On nous annonce que l’identité judiciaire passera le lendemain relever les empreintes, il faudra finalement les relancer 4 fois pour qu’ils passent encore un jour plus tard. Je tente d’aller déposer la plainte à l’hôtel de police, ils n’ont plus de courant et me conseillent de faire une pré-plainte par internet pour obtenir un RDV. Heureusement, je suis rappelée rapidement et obtient un RDV le lendemain.

Pour l’assurance, c’est plus simple, un appel permet de déclarer le sinistre et de mettre le dossier dans les mains de l’expert qui passe lui aussi très rapidement.

Un point qui m’a laissé « sur le cul » par contre, la fermeture d’urgence de la fenêtre par le vitrier avec une simple planche de mélaminé coûte plus de 400€ ! A ce prix là, j’aurais préféré pouvoir le faire moi même vu la simplicité de l’opération ! Le fait que ce soit pris en charge par les assurances rend les gens escroc…

Ces gens sont entrés chez moi, ils ont violé mon intimité. Depuis, je regarde ma fenêtre dès que j’entre chez moi même si mes volets sont tous fermés, je me renseigne sur les systèmes de caméra IP pour avoir une trace de ce qu’il se passe chez moi et je me réveille quasiment au moindre bruit. J’espère pouvoir me débarrasser de ce sentiment et recommencer à avoir confiance en mon environnement. Je me doute que l’enquête ne va pas donner grand chose, j’aurais beaucoup de chance si on retrouve quelque chose ou quelqu’un. Je me console en me disant que la plupart des objets volés étaient anciens, qu’on ne s’en servait plus beaucoup pour une grande partie. Malgré tout, on m’a volé, on s’est approprié des choses pour lesquelles j’ai travaillé, économisé, avant de pouvoir me les offrir. Même si rien n’est irremplaçable, le traumatisme est là, ancré en moi et je crois qu’il va y rester quelques temps malheureusement…

Publicités

Laissez un petit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s