Le lecteur du 6h27 par Jean-Paul Didierlaurent

Petit coup de cœur de cet été, Le liseur du 6h27 est l’histoire poétique et émouvante de Guylain Vignolles, opérateur en chef du pilon. Le pilon est cette horrible machine à laquelle les camions apportent les livres rejetés par les bibliothèques, retirés par les éditeurs, invendus des libraires… bref, les rebuts de la lecture, afin de les détruire et d’en faire de nouveau de la pâte à papier recyclée qui servira à fabriquer de nouveaux livres.

Son existence est monotone, son travail inintéressant, il est solitaire et maussade. Pourtant, chaque jour, pour se rendre à l’usine, il monte dans le RER de 6h27, s’installe sur son strapontin et commence à lire à haute voix. Il lit des pages sans relations aucunes, sauvées la veille de la machine qui voulait leur mort, pour leur offrir une belle mort, un dernier adieu. Les passagers de son wagon en ressortent différents de ceux des autres espaces du train.

Il a très peu d’amis et parmi eux, son formateur, un vieil homme, bloqué en fauteuil roulant après avoir vu ses jambes broyées en tombant dans la machine infernale. Il poursuit de manière obsessionnelle une quête lui qui lui permet de « récupérer ses jambes », en réunissant tous les livres imprimés sur le papier créé avec la pâte à papier sortie de l’usine le jours de son accident.

Un jour Guylain va découvrir les textes d’une mystérieuse inconnue qui vont changer sa vie… En prenant sa place un matin, il y trouve une clé USB, oubliée par sa propriétaire. Il va y découvrir des textes qui vont en quelque sorte le faire tomber amoureux de cette inconnue à travers les mots. Il va tout faire pour la retrouver, pour lui rendre ses textes et surtout pour la rencontrer.

La poésie de ce livre est tellement prenante qu’on a l’impression d’accompagner Guylain dans toutes ses tribulations. Le personnage est solitaire à souhait et terriblement attachant. On découvre la jeune femme à travers ses textes en même temps que Guylain, c’est très intriguant et on a envie qu’il la retrouve.

Une superbe découverte, poétique, simple, immersif, accessible. Je le recommande vraiment!

 

wpid-wp-1407515078509.jpeg

Publicités

Un commentaire sur “Le lecteur du 6h27 par Jean-Paul Didierlaurent

Laissez un petit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s