#DansMaLiseuse

Pierre Pevel – Haut-Royaume Tome 1 : Le chevalier

Grâce à Bragelonne et à l’OP1000K j’ai pu gagner une belle petite liste de bouquins bien sympathiques ! J’ai commencé par celui qui m’a le plus intrigué : Le tome 1 de la série Haut-Royaume de Pierre Pevel, intitulé Le chevalier. J’avais déjà eu envie de lire Pierre Pevel avec les lames du Cardinal, que je ne désespère pas de m’offrir bientôt ! Gagner Le chevalier était une bonne opportunité de tester cet auteur et de me donner encore plus envie d’aller plus loin dans ma découverte.

Screen Shot 12-12-14 at 01.00 PM

Haut-Royaume est l’histoire d’une terre qui connait des heures plutôt sombres. Le Haut-Roi est au plus mal, retranché dans sa citadelle et la reine mène des tractations avec l’ennemie pour lui céder des territoires. On débarque avec Lorn sur les terres de Sarmes et Vallence pour sauver le jeune prince en proie à la drogues dès les premières pages. Et puis commence l’histoire proprement dite. On retrouve le prince sur son bateau allant libérer Lorn de la prison maudite de Dalroth. Marqué par l’obscure, puissance maléfique, Lorn est pourtant fait premier chevalier du haut royaume et chargé de reconstituer la garde d’Onyx. Cette mission ne sera pas de tout repos mais le chevalier est acharné et devient vite le héros du peuple. Il poursuit pourtant toujours une quête bien personnelle : découvrir ceux qui l’ont trahi et leur faire payer ses trois ans d’emprisonnement !

L’histoire est prenante et j’ai très franchement hâte de me plonger dans le deuxième tome. L’écriture de Pierre Pevel est fluide, mature, aboutie. Il n’a pas besoin d’en dire trop pour qu’on devine l’état d’esprit de ses personnages. Personnages qui sont par ailleurs profonds et très travaillés, même les moins importants. Lorn est un héros complexe, torturé par les souvenirs de son emprisonnement et pourtant opiniâtre et acharnée à la tâche. Il est réfléchi et rusé, ce qui lui permet d’arriver relativement facilement à ses fins. Personne n’est épargné, des personnages attachants disparaissent ou sont meurtris au court de l’histoire.

On a ici un roman que j’aurais tendance à classer en médiéval fantastique ou héroïque fantasy. Un peu à la manière de Raymond E. Feist et des chroniques de Krondor, Pierre Pevel arrive à garder une trame crédible et réaliste tout en y insérant quelques éléments fantastiques tels que des dragons par exemples ! La répartition des éléments réalistes et fantastiques est très équilibrée, on est vite embarqués dans ce Haut-Royaume un peu désespéré par le retrait de son roi dans sa citadelle imprenable.

Une vraie belle découverte et surtout un gros coup de cœur pour cet auteur. Si vous avez lu Feist et aimé vous enfuir à Krondor en compagnie de Messire James, jetez vous sur le Haut-Royaume sans hésiter, Lorn et le prince Alan vous emmèneront en aventures dans de nouvelles contrées tout aussi périlleuses. Sur ces quelques mots, je m’en vais acheter le tome 2 et peut-être aussi les lames du cardinal !

Screen Shot 12-12-14 at 01.02 PM

Et vous, quelle est votre lecture de pré-Noël ? 

Publicités

1 thought on “Pierre Pevel – Haut-Royaume Tome 1 : Le chevalier”

Laissez un petit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s