A la découverte du tricotin géant

Parmi tous mes cadeaux de Noël, et avant de vous parler du top of the tops (j’ai nommé ma machine à coudre), celui qui m’a déjà le plus servi et qui va se placer dans mes outils incontournables est mon kit de tricotins géants !

pixlr_20160121144938300.jpg

Mon oncle me l’a offert comme un blague mais en réalité, c’est un super cadeau ! je ne pensais pas que ce serait aussi sympa à utiliser !

J’ai commencé avec le rose, présenté comme taille enfant, pour réaliser un bonnet pour le filleul de ma belle-soeur, assorti à une écharpe que je lui avait déjà réalisé quelques semaines plus tôt. Petit soucis de dimensions… C’est bien taille enfant mais petit enfant ! A mon avis, à plus de deux ans la tête ne rentre plus là-dedans !

img_20160121_144102.jpg

Pas de soucis, j’ai bien compris le principe, il me reste de la laine dans ces couleurs, je prend la taille au dessus et c’est reparti !

img_20160121_144359.jpg

Comme là c’était légèrement trop grand à mon avis, j’ai un peu resserré au niveau du plis une fois le bonnet fini pour être plus sûre que ça tienne sur la tête du petit gars !

Je ne me suis pas arrêtée sur ma lancée ! Le mari se plaint du froid sur son vélo le matin à 5h : BIM ! Un bonnet doublé auquel j’ai attaché deux protèges oreilles réalisés au crochet.

img_20160116_105758.jpg

Et pour moi ? j’ai pris peur en regardant la météo de la semaine qui commençait à annoncer la neige (certains vous diront ENFIN, pas moi, la neige est très bien là où elle est en ce moment : En montagne ! Grenoble sous la neige, c’est bien pendant 2h, après ça devient la galère totale !). J’ai attrapé quelques fins de pelotes et me voilà avec un bonnet réversible en deux couleurs, bleu et gris d’un coté pour assortir à l’écharpe que j’avais ramené d’Ecosse et noir et blanc de l’autre pour aller plus ou moins avec tout. J’ai ajouté un petit pompon amovible monté autour d’un bouton pour pouvoir l’installer quel que soit le coté du bonnet choisi. Et qui dit fins de pelotes dit risque de pénurie, mon bonnet me paraissait légèrement trop court sur les oreilles, je l’ai donc rallongé d’une finition gris chiné au crochet assortie aux mitaines que je m’étais crochetées en début d’hivers.

img_20160106_081908_1.jpg

En deux mots, le tricotin, c’est facile et ça va vite ! Je crois que si je devais initier quelqu’un à la laine aujourd’hui, je commencerais par ça ! On fait un bonnet en deux temps, trois mouvements, le point de base est super joli et d’après ce que j’ai commencé à lire sur différents blogs, on peut réaliser une grande partie des points de base du tricot avec le tricotin !

Je crois que ça va devenir mon outil de prédilection pour les bonnets, même si pour tout le reste, je reste fidèle à mes crochets et mes aiguilles. Pour un snood, je trouve que comme le jersey, ça roulotte beaucoup et je n’aime pas trop ça…

img_20160103_191941.jpg

Il me reste encore à m’équiper d’un tout petit modèle pour réaliser les cordelettes, ça sera fort utile pour accessoiriser mes futures petites cousettes !

Et vous, vous avez déjà testé cet outil ?

Publicités

4 commentaires sur “A la découverte du tricotin géant

Laissez un petit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s