#Everything

Passion Manhattan by Anne Kerdilès Couture

S’il est une pièce indispensable dans ma garde robe depuis que je me suis reconnectée avec mon corps, c’est la jupe crayon. D’abord en jean, je la porte désormais dans toutes les matières possibles. Alors quand j’ai commencé à coudre, j’ai bien évidemment cherché un patron qui me permette de les réaliser moi-même.

Quelle n’a pas été ma joie quand j’ai découvert le patron GRATUIT de la jupe Manhattan chez Anne Kerdiles Couture ?! C’est juste le patron parfait et pour moi qui n’ai pas encore trop la technique pour décalquer les patrons (pour être 100% honnête, c’est ce que j’aime le moins dans la couture…) , c’est un PDF ! Imprimé, scotché, découpé et hop prêt à coudre !

Bon le petit point spécifique de la Manhattan, c’est qu’elle impose de manipuler du jersey… tant pis, je tente le coup ! Ma première version a été cousue l’été dernier dans un jersey pas cher de chez tissus price. Je l’ai coupée dans la version de base, sans festons (je ne trouve pas ça élégant), ni modifications. On commence sage pour se faire la main, sur la matière et sur le patron.

dsc_0462.jpg

Le mari déteste ces fleurs… Moi ça ne me dérange pas, mais le tissus glisse énormément sur les collants alors celle-ci n’est portable qu’en été.

Ce modèle est tellement simple et intemporel que j’ai envie de le décliner à l’infini ! Du coup, un petit tour sur tissus.net plus tard, me voilà en possession d’un mètre de jersey romanite un peu épais et surtout bien rouge pour une nouvelle version. Pour celle-ci, j’ai apporté mes premières modifications au patron avec 10cm de longueur supplémentaire. Avec cette longueur en plus, ma jupe est un peu plus sexy et va parfaitement avec mes bottines d’hiver. Ce jersey romanite est hyper abordable et très agréable aussi bien à manipuler qu’à porter ! J’y ai également ajouté une bande de bord cote posé comme un biais rapporté pour masquer l’élastique que j’ai du coup choisi plus fin. C’est très confortable à porter ainsi.

dsc_0464.jpg

Pour ma toute dernière version réalisée à ce jour, j’ai vraiment joué la carte femme fatale… Elle est cousue en néoprène noir de chez Bennytex. Une vraie révélation ce tissus ! Pas besoin d’ourlet, rien ne bouge, c’est agréable à porter et assez élastique pour ce type de forme. Pour le coté fatal, je n’ai pas coupé le dos au pli comme indiqué mais en deux parties que j’ai reliées entre elle par une longue fermeture éclair en métal.

dsc_0467.jpg

Rien de tel pour ne rien y voir que de tenter de photographier du tissus noir en intérieur… Du fait du tissus, la jupe a beaucoup de tenue et n’a pas besoin d’élastique. J’hésite quand même à monter une bande de néoprène en ceinture pour une jolie finition…

Me voilà avec une jolie collection de Manhattan qui n’a certainement pas fini de s’étendre ! Prochain défi, réfléchir à comment la coudre avec un tissus moins élastique peut-être ou alors une version vraiment sportswear ? On verra. Ce qui est sur, c’est que ce n’est pas la dernière !

dsc_0458.jpg

Et vous, quel est votre patron chouchou que vous reproduisez à l’infini ?

 

Publicités

3 thoughts on “Passion Manhattan by Anne Kerdilès Couture”

Laissez un petit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s