Octobre rose

Petit changement de ton aujourd’hui sur le blog. Promis ça ne durera pas, je reviendrais vite avec un peu de tricot et de crochet.

Nous sommes en octobre, depuis quelques années, octobre est le mois de la lutte contre le cancer du sein, Octobre Rose.

Visuel_Campagne2012_GD

Cette cause me tiens tout particulièrement à cœur que je l’ai vécu en quelque sorte de l’intérieur.

Dans la famille, on connait les méfaits du cancer, et tout particulièrement le cancer du sein.

Il y a un peu moins de 10 ans, ma grand-mère a été atteinte, coup de chance, pas d’ablation complète, quelques chimios, perte des cheveux… suivent les rayons et la victoire. Quelques années plus tard (5 si je ne me trompe pas), fin du traitement médicamenteux, pas de rechute, une chance!

Sauf qu’entre temps, maman a subit des analyses… Je me souviens encore de ce 2 janvier où elle m’approche en me disant « j’ai eu les résultats », les larmes aux yeux. Tout de suite, je comprend que ce n’est pas bon, elle m’annonce que l’opération est programmé quelques semaines plus tard, le jour de mon anniversaire… Pour l’instant, il n’est pas prévu d’ablation complète, elle devrait bien s’en sortir.

L’opération se passe bien mais les examens suivants montreront qu’elle n’a pas suffit. L’ablation complète est nécessaire.

Je revoit encore les chimios, les perruques, les aller-retours pour les rayons, 1h30 de route pour 10 min de traitement… Mais finalement elle gagne, elle est forte, le cancer est parti.

Aujourd’hui ma maman a un sein tout neuf, une prothèse en silicone comme celles de ces filles qui se font augmenter le volume… Elle a du subir encore 3 ou 4 interventions, j’ai un peu occulté le nombre, pour pouvoir faire faire sa reconstruction. Et pourtant, malgré tous ces passage à l’hôpital et ces épreuves, elle s’est engagée dans un programme qui la met en relation avec des femmes, qui ont besoin de réponses à leurs questions et de soutien à l’approche des débuts de traitements. Je trouve ça tellement courageux!

Avec ces deux cancers successifs, les gynécologues ont demandé que l’on fasse les analyse pour s’avoir si nous possédons le gène responsable de certains cas. Résultats négatifs. Une simple coïncidence.

Malgré tout, il nous faut être suivies de près.

J’ai subit ma première mammographie à 24 ans. C’est désagréable mais pas vraiment douloureux. A mon âge, on ne distingue pas grand chose sur les images mais ça fait un point de référence. Depuis, je fais une échographie tout les 2 ans et le ruban rose ne quitte jamais mon porte clé. Sans être engagée dans aucune association, je soutiens toutes leurs actions en faveur de cette lutte.

Surtout, faites-vous dépister !

RUBAN_ROSE_SEUL

Publicités

2 commentaires sur “Octobre rose

Laissez un petit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s